L’Allemagne ne veut plus de Microsoft Windows 10 et Office 365 dans certaines de ses écoles

Décidément, Windows et Microsoft n’ont pas la côte en Allemagne. Il y a presque 20 ans, les villes de Munich et Fribourg avaient décidé de bannir Microsoft de leurs ordinateurs. Aujourd’hui, c’est au tour de l’état fédéral de Hesse de rompre sa collaboration avec la firme américaine. C’est ainsi que Microsoft Windows 10 et Office 365 n’est plus le bienvenu dans tous les établissements scolaires de l’état. On vous dit tout !

Une décision sévère… mais réfléchie

L’Allemagne ne veut plus de Microsoft Windows 10 et Office 365 dans certaines de ses écoles

La décision de bannir Microsoft Windows 10 et Office 365 des écoles hessoises a été tranchée par la commission de Hesse pour la protection des données et la liberté d’information (DHBDI). Cette dernière estime en effet que Windows 10 et Office 365 ne respectent pas le règlement général sur la protection des données (RGPD) ce qui les rendent inapte à être utilisé sans risque dans les écoles. La DHBDI estime que les données stockées dans le cloud des deux services ne sont pas assez protégées, d’où sa décision de les bannir des écoles.

Des données qui ne sont pas bien protégées

La DHBDI accuse également Microsoft de laisser les États-Unis farfouiller dans les données stockées dans le cloud d’Office 365 comme bon leur semble. Il se trouve en effet qu’il est possible d’accéder aux données depuis les USA. Pour la DHBDI, il s’agit d’une violation de la vie privée des étudiants et enseignants allemands et c’est ce qui l’a poussé à agir.

Microsoft va rapidement régler le problème

L’Allemagne ne veut plus de Microsoft Windows 10 et Office 365 dans certaines de ses écoles #2

La DHBDI avait partagé un communiqué de presse dans la semaine du 8 juillet pour annoncer sa décision. Microsoft n’a pas tardé à réagir : « Nous avons récemment annoncé de nouvelles étapes vers une transparence et un contrôle encore plus importantes pour ces organisations lors du partage de ces données », a indiqué la firme de Redmond, avant de tendre la main aux autorités hessoises pour une collaboration étroite dans le but de résoudre le problème et annuler le bannissement de Microsoft Windows 10 et Office 365 dans les écoles hessoises.

Laisser un commentaire