Netflix a perdu 130 000 abonnés aux États-Unis

Alors que tout semble aller pour le mieux pour Netflix, le géant du streaming a enregistré une perte massive d’abonné lors du dernier trimestre. Dans une lettre adressée à ses investisseurs, il a indiqué que pendant la période d’avril à juin 2019, près de 130 000 Américains ont résilié leur abonnement sur la plateforme. Est-ce le début de la fin pour Netflix ? Réponses !

Une simple mauvaise passe ?

Netflix a perdu 130 000 abonnés aux États-Unis

Toujours dans sa lettre, Netflix a tenté de minimiser la situation. Son directeur, Reed Hastings, a affirmé qu’il ne s’agissait que d’une mauvaise passe que la plateforme va rapidement rattraper pour ce troisième trimestre. La preuve avec la troisième saison de sa série phare « Stranger Things », dont la troisième saison a battu des records de visionnage en moins d’une semaine.

Une première pour Netflix

Depuis le lancement de sa plateforme de streaming en 2011, Netflix a toujours enchaîné les succès auprès des cinéphiles et sérivores. Chaque année, la plateforme réussissait l’exploit de captiver ses abonnés avec de nouveaux contenus originaux, en plus d’attirer des millions de petits nouveaux. C’est la première fois que le géant du streaming perd autant d’abonnés en si peu de temps ? Si on en croit Reed Hastings, c’est principalement à cause du manque de « contenus forts » sur la plateforme durant la période avril, mai et juin 2019.

La concurrence se fait rude

Ce désabonnement massif sur Netflix pourrait également être expliqué par la concurrence féroce qui règne actuellement sur le marché du streaming. Si Netflix reste encore numéro un du podium, il doit faire face à des adversaires de taille tels que HBO, Amazon Prime Video, Hulu… et sans oublier Disney+ qui ne sera lancé qu’en novembre prochain, mais qui promet de nombreux contenus intéressants qui pourraient tenter les abonnés de Netflix de changer de bord.

Laisser un commentaire