Huawei utilise l’intelligence artificielle pour terminer la « Symphonie inachevée » de Schubert

Décidément, l’intelligence artificielle (IA) ne cessera jamais de nous étonner ! Huawei nous fait d’ailleurs découvrir une nouvelle facette de cette technologie. Il se trouve en effet que le constructeur chinois a utilisé l’IA de son Mate 20 Pro pour terminer la célèbre « Symphonie inachevée » de Franz Schubert. Le résultat est tout simplement bluffant !

Huawei utilise l’intelligence artificielle pour terminer la « Symphonie inachevée » de Schubert

Comment l’IA s’y est-elle prise ?

Pour terminer la « Symphonie inachevée » de Franz Schubert, l’intelligence artificielle d’Huawei a travaillé en collaboration avec le compositeur Lucas Cantor. Ce dernier est connu pour avoir gagné plusieurs Emmy Awards au cours de sa carrière.

La technologie du Mate 20 Pro a utilisé la puissance de traitement de ses deux unités de traitement neuronal (NPU) pour générer la mélodie qui manque à la prestigieuse composition de Schubert. Avec l’aide de Lucas Cantor, la technologie est ensuite parvenue à transposer la mélodie en question en partition d’orchestre.

La symphonie est enfin achevée !

Cet exploit réalisé par Huawei prouve que le potentiel de l’intelligence artificielle semble n’avoir aucune limite. Mais ce n’est pas tout, car les efforts de l’IA et de Lucas Cantor représentent également une véritable avancée pour le monde de la musique classique.

En effet grâce au duo, les mélomanes peuvent désormais savourer une version complète de la « Symphonie inachevée »… 200 ans après sa création ! Le morceau a d’ailleurs déjà été joué au Cadogan Hall à Londres par l’orchestre symphonique de l’English Session Orchestra, devant une centaine de chanceux seulement.